Saint-Sauves 2018 : stage VTT Jour 1

par Wilee Guerliguet

On y est !

Dimanche 16 mai 2018 : le jour est arrivé pour nous de partir avec nos 55 élèves découvrir les monts d’Auvergne. Tout le monde est à l’heure... Pour un dimanche, c’est parfait même si on s’aperçoit aux mines "réjouies" que ce n’est pas au goût de tous de se lever de bonne heure en pareil jour. Je parle des parents bien entendu... Car les élèves sont plutôt enthousiastes.

C’est Ludo, notre chauffeur qui vient nous chercher. Nous le connaissons bien puisque qu’il nous accompagne régulièrement sur les séjours organisés par Mme Allaire pour étudier les puys et les "cailloux" Auvergnats. Mme Allaire, qui étrangement, n’était pas présente cette fois-ci pour nous préparer le café... Enfin, pas le temps pour les regrets, nous chargeons les sacs de manière efficace et nous voilà dans le bus. Quelques petits "coucou" de la main plus tard, nous sommes en route pour Saint-Sauves.

Comme d’habitude, il y a ceux qui sortent toute une panoplie d’écrans pour débuter jeux, films, selfies, messageries.... Puis il y a les autres, ceux qui ont eu une nuit fatigante et qui tombent rapidement dans les bras de Morphée. Mais pour tous : il faut s’arrêter pour le pique-nique à 13h00. Moment, au combien important, pour s’échanger toutes sortent de gourmandises synonymes de calories. Calories que nous brûleront (très) bientôt, j’en suis persuadé.

Et nous arrivons sereinement vers 17h00 au domaine de Pradeilles : endroit merveilleux de verdure traversé par un petit ruisseau. Toutefois, tout le monde ne partage pas ce moment d’euphorie : il n’y pas ou alors très peu de réseau !

Pas le temps de traîner : on installe les chambrées, on vérifie l’inventaire des valises et direction les douches (pour les fille) avant le diner pendant que les garçons explorent les alentours et le terrain de football en particulier.

19h00 : salade, roti, poulet, soja et petits pois selon les habitudes alimentaires des uns et des autres, fromage et Panna Cotta pour finir. C’est enfin l’heure de la douche des garçons... Les filles en profitent pour prendre possession des ballons et/ou pour dévaler les petites collines fleuries qui nous entourent.

Un petit briefing à 22h00 et tout le monde au lit pour une douce nuit... Bon, là, je vais devoir m’arrêter car la douce nuit est encore bruyante ! On se retrouve demain pour de nouvelles aventures. Ne soyez pas trop impatients pour les photos : vu le réseau et le débit wifi que nous avons, il se peut que le téléchargement soit long... Très long !


Cliquez sur l’image pour accéder aux photos