Saint-Sauves 2018 : stage VTT jour 3

par Wilee Guerliguet

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, c’est le 3ème jour. Au programme, mécanique et randonnée VTT.

La mécanique du VTT... Tout un programme ! Nous descendons au village de Merolle, direction la salle des fêtes. Au passage, nous admirons un très joli château juché sur un promontoire de basalte (roche volcanique) magnifiquement mis en valeur en cette matinée ensoleillée. A l’intérieur de la salle, petit cours sur le squelette d’un vélo tout terrain. Quand, je dis petit... cela a bien durée deux heures ! Heureusement que notre professeur spécialiste du cycle était passionnant pour maintenir l’attention de nos élèves. Freins, pignons, vitesses, rayons... n’ont plus de secret pour nos stagiaires. Pour être honnête, un soupçon de pratique, ne serait-ce que pour changer une chambre à air, mains dans le cambouis, n’aurait pas été de trop. Le groupe de l’après-midi aura cette chance.

Repas champêtre sur l’aire de jeu du village à 12h00 avec toujours ce magnifique point de vue sur le château. Il est agréable de se reposer sur la pelouse, le ventre bien rempli... Mais ce n’est pas tout, ils nous faut repartir.

Juste le temps d’enfiler nos casques. Et oui, on n’oublie pas la sécurité. Nous sautons sur nos selles pour la randonnée. Enfin, quand je dis nous sautons... Nous essayons de poser délicatement sur le vélo nos postérieurs non encore remis des soubresauts de la veille. C’est parti pour le tour du lac de Chambon. « Randonnée paisible » qu’il disait le moniteur. C’est vrai qu’au début...

Départ tranquille du centre ville sur quelques chemins faciles, histoire de retrouver la piste cyclable qui borde le lac de Chambon. Toujours un panorama splendide, l’eau scintille et danse au centre des puys qui nous entourent. Nous en profitons pour admirer certaines œuvres d’art fabriquées avec des objets de récupération et qui flottent en bordure de sentier. Un arrêt aussi pour observer l’imposante falaise qui surplombe le lac et d’où la légende dit qu’une jeune fille aurait sauté pour échapper à un méchant seigneur et serait revenu indemne à son village. Incroyable ! L’histoire a l’air « sympa » comme ça mais demandez la suite à vos enfants car la fin n’est pas aussi heureuse.

Nous profitons d’une pause pour organiser un petit jeu dans le but de mettre en valeur les talents d’équilibriste de nos élèves. Faire circuler 20 vététistes dans un espace de 10 mètres carré sans mettre pied-à-terre. Et à ce jeu là, les félicitations vont à Maëlys et Arthur ! Bravo les champions !

Enfin, nous repartons sur un nouveau sentier qui monte un peu plus, et encore un peu plus... On se disait bien que lorsque le moniteur nous a dit de partir doucement, ça cachait quelque chose. Rapidement les visages deviennent rouges, les respiration plus rapides, la cadence plus lente... Le sentier (très) pentu a raison des sportifs un à un. Et c’est en poussant le vélo que nous atteignons le sommet du Tarteret. Éprouvés mais heureux d’y être arrivés car la vue est magnifique. Vous pourrez regarder les photos. Enfin quand elles seront téléchargées.

Pour être honnêtes, nous pensions avoir fait le plus dur. La descente nous a montré que non. Nombreux sont ceux qui sont impressionnés par le dénivelé et s’élancent la gorge nouée. C’est presque debout, arc-boutés sur nos pédales, les freins serrés que nous à roulons, glissons et parfois tombons sans gravité. Les uns après les autres, nous passons les obstacles tels des funambules, évitant une racine par-ci, un gros cailloux par-là... Les élèves font preuves de progrès par rapport à la veille car la maîtrise du vélo est nettement plus efficace. Nous arrivons tous en bas en bonne santé avec cette impression d’avoir réussi un magnifique exploit. Juste le temps ensuite de rejoindre la route pour un final à toute vitesse jusqu’au parking, signal de la fin de notre escapade.

Après un goûter bien mérité, nous reprenons le bus pour rentrer au centre. Ah, si j’allais oublié ce petit arrêt photos (presque) improvisé pour capturer le paysage et réaliser quelques figures sportives. Je suis sur que vous en retrouverez les traces sur le site de notre AS.

Je pourrais continuer mais il faut gérer les douches, prendre le dîner et préparer la soirée casino. Alors à demain !

Cliquez sur l’image ci-dessus pour accéder aux photos de la 3ème journée VTT