Saint-Sauves 2018 stage AS jours 5 & 6 avec photos

par Wilee Guerliguet

Bonjour !

Nous avons enfin un petit réseau wifi qui fonctionne. J’en profite rapidement pour vous donner quelques nouvelles avant que nous perdions de nouveau la connexion. Pour le transfert des photos, il faudra donc être patients.

Je disais donc hier que nous partions sur nos vélos en direction des puys de la vache de la Solas. Nous avalons les sentiers en sous bois à pleine vitesse, surtout dans les descentes. Les rapports pignons/vitesses n’ont plus de secret pour nous et nos machines survolent les cailloux et autres obstacles tels que racines, gravier, boue... Toutefois, il arrive qu’une mauvaise manœuvre, une distance de sécurité un peu moins soutenue ou tout simplement un moment d’inatention soient à l’origine de figures spectaculaires et d’intense émotion. Pour être précis, des chutes... Mais rien de grave rassurez-vous. Juste quelques égratignures pour signaler ces instants d’égarement techniques. Nous finissons la matinée avec de nouvelles courbatures mais ravis des progrès que nous faisons sur nos selles.

Apres une pause méritée à l’ombre des arbres à la maison des volcans, nous repartons le ventre plein pour une randonnée sur d’anciens volcans endormis. La joie de reposer les fessiers endoloris s’estompent progressivement chez nos élèves devant le dénivelé grandissant de notre soit-disant ballade. C’est sous un soleil de plomb que nous gravissons les derniers mètres de scories et découvrons un paysage magnifique que nous aimerions vous faire partager... si on avait un peu plus de réseau ! La chaîne des puys s’étend tout autour de nous. C’est beau l’Auvergne quand même. Bien entendu, nous sommes obligés de redescendre à contrecœur. Enfin pas tout à fait car le goûter nous attend en bas et certains me semble t-il, ont déjà faim vu le rythme soutenu qu’ils tiennent.

Nous rentrons au centre fatigués mais avec de belles images et sensations. Le soir sera occupé par la création de fresques humaines avant un repos bien mérité.

On est déjà jeudi. Les élèves trouvent que les jours passent trop vite.

Ce matin est réservé à la préparation de notre épreuve finale : le bike and run. Cours théorique sur la lecture de carte IGN pour anticiper les portions de course à pied et de vélo à effectuer le lendemain. Ah ? On ne vous avait pas dit ? Il n’y aura qu’un vélo pour deux...

L’après-midi, nous reprenons nos VTT en haut du sommet de la Solanne. Je ne sais pas si nos moniteurs ont eu pitié de nos mollets mais toujours est-il que nous ne faisons pratiquement que de la descente entrecoupée de pauses à l’ombre des arbres. Je ne sais pas pourquoi, mais ça parle beaucoup dans les pelotons. Et dès que l’on approche ça se tait. C’est louche... il se prépare quelque chose. Pas le temps de trop cogiter, il faut regarder loin devant pour anticiper les obstacles. Malgré tout, nous finissons fourbus de cette journée. Et là... tout le monde fonce aux douches ! Ça y est j’ai compris !
Toutes les conversations importantes de la journée tournaient autour de la boum...

Bon et bien du coup, je vous laisse car il faut préparer la piste de danse. À demain... Devant le collège !

Photos : https://photos.app.goo.gl/xYQHDdGow...